Principaux projets

Diavik

La mine de diamants Diavik se situe à 300 kilomètres au nord-est de Yellowknife, sur la rive du lac de Gras. Ouverte depuis 2003, la mine Diavik est une coentreprise non constituée en société qui appartient à Rio Tinto et à la Dominion Diamond Corporation. Depuis 2014, la mine Diavik a produit environ 91 millions de carats.

Les activités d’extraction souterraines de la mine Diavik ont commencé le 25 mars 2010. La mine, qui était principalement une exploitation à ciel ouvert, ne mène plus que des activités souterraines depuis 2012. En 2014, le forage de la cheminée A21 a été approuvé. Cela devrait permettre à la mine Diavik de maintenir les niveaux de production pendant la durée de vie de la mine. Dominion a publié un plan actualisé qui prévoit que les activités d’extraction et de transformation se termineront en 2023.

Diavik continuer d’embaucher localement et génère des retombées économiques pour les collectivités environnantes en se procurant des biens et des services dans le Nord. Les collectivités participent au processus de surveillance environnementale par l’entremise d’ententes conclues dans le cadre de l’accord socio-économique avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

Ekati

Située à 310 kilomètres au nord de Yellowknife, la mine de diamants Ekati est la plus importante mine souterraine et à ciel ouvert au Canada. En fonctionnement depuis 1988, la mine Ekati est actuellement exploitée par Dominion Diamond Corporation. En 2013, BHP Billiton Diamonds Inc. a finalisé la vente de son entreprise de diamants Dominion Diamond Corporation, auparavant connue sous le nom de Harry Winston Diamond Corporation. La mine appartient actuellement à Dominion (90 %) et à Stewart Blusson (10 %).

Dominion s’engage à respecter les normes environnementales élevées d’Ekati et continuera de collaborer étroitement avec les entreprises locales et les collectivités pour le bien des Ténois.

Le développement de la cheminée Jay, située à environ 7 km au nord-est du puits Misery de la mine Ekati, en est à l’étape de l’obtention de permis. En février 2016, le projet a été approuvé par le Conseil d’examen des répercussions environnementales de la vallée du Mackenzie. Si la cheminée Jay commence à produire en 2021, la durée de vie de la mine Ekati pourrait se prolonger jusque dans les années 2030.

Gahcho Kué

Située à 280 km au nord-est de Yellowknife, la mine de Gahcho Kué est sur le point de devenir une coentreprise (entre De Beers Canada Inc. et Mountain Province Diamonds Inc.). Ses ressources totales prévues sont d’environ 49 millions de carats.

Les résultats de l’étude de faisabilité de 2010 montrent que la mine a une durée de vie de 11 ans en se basant sur une production annuelle moyenne de 4,5 millions de carats. Les coûts initiaux des immobilisations pour démarrer l’exploitation de la mine sont estimés entre 550 et 650 millions de dollars.

Le projet a été approuvé par le gouvernement fédéral à l’automne 2013. Les entreprises associées ont conclu des accords socio-économiques avec le GTNO et les parties autochtones concernées. L’ouverture de la mine Gahcho Kué reste prévue pour le troisième trimestre 2016.