Un projet rendu possible : documentaire End of the Ice Age

News Type: 
Articles du blogue

Le 11 janvier 2018

La population des Territoires du Nord-Ouest a toujours fait preuve d’ingéniosité, dont l’exemple probablement le plus connu est son utilisation de la glace pour en faire des infrastructures.

Pendant plus de 50 ans, une route de glace de 185 km construite par l’homme reliait deux collectivités de l’Arctique : Tuktoyaktuk et Inuvik.

En juillet 2016, à la veille de l’achèvement de la route reliant Inuvik à Tuktoyaktuk, Peter Clarkson a eu envie de dresser un portrait de l’histoire de la route de glace avant sa disparition.

Un documentaire est né de son travail, End of the Ice Age : le dernier hiver de la route de glace entre Inuvik et Tuktoyaktuk.

projectmadepossible_endoftheiceage_fr.png

Avec ce documentaire de 25 minutes, l’auteur voulait cristalliser la dernière saison de la route de glace en faisant des recherches sur son histoire et en demandant aux gens la place qu’elle occupait dans leur vie. Peter et son équipe, Shayla Howell, David Stewart et David Hamelin, ont commencé à tourner en septembre 2016.

La première du documentaire a eu lieu lors de l’ouverture officielle de la route toutes saisons en novembre 2017.

« Tout au long de ce projet, nous avons retenu le thème des liens », explique Peter. « Qu’il s’agisse d’événements sportifs ou culturels, de mariages, de funérailles, ou de rendre visite à la famille, la route de glace reliait les gens. Elle faisait vraiment partie intégrante de la culture du Beaufort-Delta. »

La dernière saison historique de la route de glace a attiré des voyageurs du monde entier.

« Nous étions au milieu du tournage et c’était incroyable de voir tous ces gens prendre la route parce que c’était la dernière fois, » ajoute M. Clarkson.

« Les gens prenaient la route en voiture, en vélo, en moto, en parapente ou en motoneige; certains marchaient ou couraient – tous les moyens de transport étaient bons pour parcourir la route de glace jusqu’à Tuk une dernière fois. »

Pour faire de ce projet une réalité, M. Clarkson a bénéficié du financement du volet développement économique communautaire au titre du Programme d’appui aux entrepreneurs et au développement économique (PAEDE) du ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement et a reçu le soutien logistique du Bureau du cinéma du ministère.

Les ministères de l’Infrastructure, de l’Exécutif et des Affaires autochtones, et NorthwesTel Community TV ont financé ce projet.

Au-delà des avantages économiques provenant de sa création, le documentaire offre un aperçu précieux de l’histoire et de la culture de la région du Beaufort-Delta; il devrait piquer l’intérêt des voyageurs potentiels qui aimeraient emprunter la nouvelle route entre Inuvik et Tuktoyaktuk.

La première du documentaire a eu lieu lors de l’ouverture officielle de la route toutes saisons en novembre 2017.

 

End of the Ice Age sur le grand écran

Le documentaire recoupe plusieurs secteurs, notamment ceux du film, du tourisme, de l’histoire et de la culture.

Le film a d’ores et déjà été accepté au Available Light Film Festival de Whitehorse (du 3 au 11 février) et il a été soumis au festival international du documentaire de Toronto, HotDocs, au festival international du court métrage de Dawson et au festival du film international de Yellowknife.

NorthwesTel a également réservé le documentaire pour sa chaîne communautaire et le présentera à Yellowknife et à Whitehorse. Des DVD seront aussi produits dans les mois à venir pour les locaux et pour les touristes qui souhaitent découvrir un pan de l’histoire de la route de glace.