Filmmaker at Work in the Elements

Le hameau de Tuktoyaktuk rédige sa première politique pour le cinéma

News Type: 
Articles du blogue

À Tuktoyaktuk, les pingos, le congélateur creusé sous le pergélisol et la côte de l’océan Arctique ne sont que quelques exemples de l’attrait visuel singulier de la région. La route reliant Inuvik à Tuk augmentera la visibilité du hameau et rendra son accès plus facile. C’est pourquoi les producteurs de films et les entreprises médiatiques se pressent pour capturer les images et les sons de cette partie du Nord, unique et spectaculaire.

Tuktoyaktuk se prépare à répondre à cet intérêt croissant de l’industrie cinématographique. La municipalité a collaboré avec le Bureau du cinéma du ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement (MITI) afin d’élaborer sa toute première politique pour le cinéma, qui porte notamment sur les dépenses locales, la sécurité, les occasions promotionnelles et le recours à des pratiques respectueuses pour filmer le hameau.

« C’est un pas important dans la bonne direction, a annoncé Camilla MacEachern, la commissaire cinématographique. De nos jours, les producteurs de films recherchent de la certitude, de la clarté, et des conditions convenues pour s’assurer qu’ils n’auront pas de mauvaises surprises. Nous comptons utiliser la politique de Tuktoyaktuk comme modèle pour d’autres collectivités ténoises et montrer aux sociétés de production que les Territoires du Nord-Ouest (TNO) sont prêts à accueillir leurs projets. »

La principale motivation de Bill Beamish, l’agent d’administration principal de Tuktoyaktuk, pour l’élaboration de la politique est la suivante : « Nous voulons attirer les sociétés cinématographiques. Nos habitants en profiteront directement sur le plan de l’emploi; cela ouvrira des marchés potentiels et générera des avantages pour nos entreprises. Nous pourrons également promouvoir le tourisme, ainsi que notre culture et notre mode de vie traditionnel inuvialuit. »

Le hameau est en train de développer un site Web sur lequel on pourra consulter la politique pour le cinéma.

L’industrie cinématographique ténoise est en pleine croissance et représente 9,7 millions de dollars du produit intérieur brut du territoire. Grâce à des partenariats et à des collaborations avec des gouvernements, des organismes et le milieu du cinéma à l’échelle locale, le Bureau du cinéma des TNO fait la promotion du territoire en tant que destination pour des productions extérieures, dont la venue permettra d’améliorer la croissance et les capacités des membres de l’industrie locale. Une activité accrue dans le secteur du cinéma profite à d’autres secteurs économiques, notamment le tourisme.