Un film ténois donne le coup d’envoi du Festival international du film de Yellowknife

News Type: 
Articles du blogue

4 septembre 2018

 

Il y a quatre ans, Jennifer Walden était dans sa cuisine, attablée devant le scénario d’un court métrage au sujet d’un jeune garçon qui rencontre une créature mythique alors qu’il est en camping avec sa famille. Le film de Mme Walden, maintenant un long métrage, est le film d’ouverture du prochain Festival international du film de Yellowknife.

(Photo : Caitlin Cleveland)

Elijah and the Rock Creature – connu auparavant sous le titre provisoire Dark Sky – a été écrit et réalisé par Jennifer Walden et produit par Jeremy Emerson; ce sont deux piliers de l’industrie cinématographique ténoise en pleine croissance. Leur film est enraciné dans le Nord : la réalisatrice estime qu’environ 85 % du financement du film provient de donateurs nordiques. Les spectateurs reconnaîtront les lieux de tournage du film : Fort Smith, le Parc national Wood Buffalo et Yellowknife. Les cinéphiles y verront des visages familiers.

 

« Presque tous les acteurs, les membres de l’équipe de tournage et tout le personnel de soutien sont Ténois, affirme Jennifer Walden. Nous avons embauché une équipe vancouvéroise pour réaliser les maquillages d’effets spéciaux de la créature mythique et pour former notre équipe de maquilleurs de Yellowknife à ce type d’effets spéciaux. Ils ont maintenant les compétences pour participer à des projets futurs.

(Photo : Caitlin Cleveland)

Je tiens également à souligner le travail de Ben Naugler, le jeune Yellowknifien qui tient le rôle d’Elijah, et qui nous a complètement épatés, explique la cinéaste. Il apparaît dans presque toutes les scènes, et porte le film sur ses épaules. Il était si professionnel qu’il est facile d’oublier qu’il a célébré ses 12 ans juste avant le début du tournage.

 

Elijah and the Rock Creature est intimement lié au territoire, et je suis honorée qu’il soit présenté en primeur dans le Nord. C’est notre façon de remercier tous les intervenants pour leur participation et leur soutien extraordinaire », poursuit Mme Walden.

 

Textes connexes :

Le prochain long métrage ténois, Dark Sky, se profile à l’horizon

 

Le film a été rendu possible, entre autres, par Indiecan20K, qui a fourni des services de production, de postproduction et de mentorat en nature estimés à 250 000 $. Le Bureau du cinéma des TNO, du ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement (MITI), est heureux d’avoir fait équipe avec Indiecan20K pour appuyer ce projet. Le MITI a également fourni de l’aide par l’intermédiaire de son programme de soutien à l’industrie cinématographique, dans le cadre du Programme d’appui aux entrepreneurs et au développement économique (PAEDE).

(Photo : Sean Daly)

Pour Jen Walden, la réalisation de son film n’est qu’une première étape.

 

« Une partie importante du mentorat a lieu maintenant alors que nous nous apprêtons à participer à des festivals et que nous devons trouver des distributeurs, poursuit la réalisatrice. La semaine prochaine, je rencontrerai des vendeurs internationaux à l’occasion du Festival international du film de Toronto. Les gens d’IndieCan m’accompagneront et m’aideront à passer au travers de ces réunions et, idéalement, à vendre mon film.

 

L’aventure Elijah and the Rock Creature a été une expérience incroyable. De nombreuses pointes de stress ont ponctué le tournage, mais j’en ai savouré chaque minute », conclut la cinéaste.

 

(Photo : Bill Braden)

 

La première d’Elijah and the Rock Creature aura lieu au Capitol Theatre de Yellowknife le mercredi 26 septembre à 19 h. Une seconde projection est prévue le dimanche 30 septembre à 15 h 30. Une séance de questions-réponses avec Jennifer Walden, Jeremy Emerson, Ben Naugler et d’autres membres de la distribution suivra. Consultez le www.ykfilmfest.com pour plus d’information concernant les billets et l’horaire complet du festival.